S'enregistrer 0 items

L’aromathérapie animale

Au début du XXe siècle, avant d’être utilisées pour la prévention et le traitement des maladies chez l’être humain, les huiles essentielles le furent pour soigner les animaux grâce aux nombreux et excellents travaux et recherches des professeurs Gattefossé et Sévelinge.

Auparavant, de nombreux écrits, datant entre autres du XVIIIe siècle, mentionnent des potions vétérinaires à base de plantes, qui furent utilisées notamment par l’École de cavalerie de Saumur.

véto'aromatic

visitez la boutique - véto'aromatic

 

Chats, chiens, chevaux et animaux d’élevage peuvent profiter des propriétés étonnantes des huiles essentielles aromatiques.

Les effets sont immédiats et les résultats soutenus. Elles sont un parfait complément aux bons soins de l’animal. Anti-infectieuses et antiseptiques dans leurs propriétés principales, les huiles essentielles s’appliquent en prévention et en traitement curatif des maladies classiques et spécifiques des animaux.

Tout comme chez l’être humain, l’utilisation des huiles essentielles chez les animaux est un complément rapide et efficace d’une bonne hygiène de vie, d’une alimentation saine, adaptée et, bien sûr, des conditions de liberté et de propreté indispensables.

Tous les animaux ont une alimentation spécifique en fonction de leur morphologie et de leur fonctionnement organique. L’oiseau a un jabot fait pour manger les graines ; le lion des reins qui éliminent entre autres les déchets ammoniacaux engendrés par la digestion des protéines animales et le cheval se nourrit de grains et de légumes.

Pour les animaux familiers, nous insisterons sur une alimentation saine, crue et non dénaturée. Il faudra généralement ajouter des compléments alimentaires (à cause de la sédentarité, de la pauvreté des prairies et d’une consommation d’aliments généralement peu nutritifs).

Pensez aux graines germées et sels minéraux pour enrichir leur alimentation.

Les huiles essentielles augmentent la résistance aux maladies.

Pour les animaux d’élevage en batterie et autres élevages intensifs, les huiles essentielles seront utilisées principalement en diffusion, avec des aérosols, diffuseurs d’arômes ou dans les circuits d’aération, chauffage ou climatisation.

Un livre de recettes aromatiques ne peut se substituer au diagnostic et traitement de votre vétérinaire. Dans tous les cas d’utilisation d’huiles essentielles, conformez-vous  aux « recettes » très précises du livre ou aux prescriptions d’un vétérinaire holistique. Aujourd’hui, la plupart des vétérinaires ouverts à l’aromathérapie pratiquent souvent l’homéopathie, l’ostéopathie, et tiennent compte des rapports « émotionnels ou relationnels » de l’animal et de son maître appelé plus justement le gardien. De plus, l’aromathérapie s’associe parfaitement à un traitement homéopathique ou autre traitement alternatif.

Il y a trois moyens d’absorber les huiles essentielles :

-               En traitement interne dans la nourriture ou dans l’eau. On peut également ajoutez les eaux aromatiques (hydrosols) dans l’eau de boisson.

-               En traitement externe : les compositions aromatiques cicatrisantes, aseptisantes, nettoyantes sont utilisées en application, compresses ou sprays. Des huiles essentielles spécifiques sont aussi utilisées  en diffusion dans l’écurie, l’étable ou la maison avec un diffuseur d’arômes à froid

Les huiles essentielles dans la nourriture

Elles se diluent aisément dans la nourriture, comme un simple assaisonnement.

Dose générale : 1 à 10 gouttes d’huile essentielle 2 à 3 fois par jour selon l’animal et son poids.

Le traitement en période de crise est de 3 à 7 jours.

En période de prévention ou d’après crise, une prise par jour pendant 1 à 3 semaines.

En période de diète, les huiles essentielles peuvent s’ajouter :

– dans l’eau de boisson (bien qu’insolubles dans l’eau) ;

– dans du jus de carottes (chien, chat, cheval) avec levure alimentaire ;

– dans l’eau avec levure alimentaire (concentré de vitamines du groupe B) : chats, chiens et chevaux en sont friands.

Posologies

Chien : généralement 1 à 5 gouttes selon le poids (1 goutte pour un petit chien, 3 gouttes pour un chien moyen et 5 gouttes pour un gros chien) ;

Cheval, vache : 10 gouttes ;

Chèvre, mouton : 5 gouttes ;

 Oiseaux : 1 goutte sur 10 grains. On ne donne qu’un grain, donc un dixième de goutte.

Ces posologies diffèrent selon les cas où les prescriptions.

Les eaux aromatiques dans l’eau de boisson

Dans des cas précis (oiseaux, volailles et chats), les eaux aromatiques (eaux premières de la distillation contenant encore des microparticules d’huile essentielle en suspension) seront préconisées.  L’hydrosolthérapie est une homéopathie d’aromathérapie.

Préparation : 3 à 5 cuillerées à soupe d’eau aromatique dans 1 litre d’eau

Rappelons que des prises faibles et répétées au cours de la journée donneront toujours plus de résultats qu’une dose forte par jour en une seule fois. À utiliser en guise d’eau de boisson… de santé.

Les huiles essentielles en diffusion

Pour tous les élevages, les étables, écuries, chatteries et volières, le diffuseur électrique permet aisément de disperser les huiles essentielles dans l’atmosphère. Les huiles essentielles respiratoires et antiseptiques seront diffusées de cette manière. Les huiles essentielles calmantes et toniques seront plutôt utilisées en frictions, onctions ou absorbées par voie interne ; les huiles essentielles digestives, draineuses et revitalisantes en traitement interne (dans la nourriture).

Le diffuseur d’arômes fonctionnera de 1 à 2 heures par jour selon les cas.

Rappelons que les huiles essentielles  sont toutes antiseptiques, anti-infectieuses, et revitalisantes. Elles s’utilisent toujours de trois manières principales : diffusion dans l’atmosphère, friction (traitement externe) et absorption (traitement interne). Leurs effets sont rapides, entre quelques minutes et quatre heures pour des réactions physiologiques.

Nous nous intéressons dans les pages qui suivent aux chats, chiens et oiseaux : pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le livre « je soigne mon animal avec les huiles essentielles ».

 

LE CHAT

Le chat est un chasseur, particulièrement indépendant et peu fragile. Il est né pour chasser et manger souris et mulots ; parfois, il rapporte un petit lapin, la moitié d’un écureuil ou encore un oiseau : c’est sa nature ! On sera bien avisé de lui donner sa ration normale et de ne pas le surnourrir !
Surtout, ne jamais faire de friction d’huiles essentielles pures sur le chat : sa peau et son poil aux récepteurs sensoriels aigus ne le supportent pas !

Il accepte difficilement l’absorption des huiles essentielles, il les rejette et « mousse » fortement ce qui est effrayant, car ce sont des symptômes identiques à ceux de la rage. Préférez les eaux aromatiques.
Si le cas l’exige, le moyen le plus simple est de placer la goutte d’huile essentielle sur le doigt et de poser le doigt sur sa langue (ce qui n’évite pas les réactions intempestives de monsieur chat).



Abcès

1. Il est bon de le faire mûrir, à l’aide d’un cataplasme de feuilles de chou dont on a écrasé les grosses côtes, ou d’un cataplasme d’argile – voir « Les grands soins » – jusqu’à ouverture de l’abcès.

2. Nettoyez avec des compresses et quelques gouttes d’huile essentielle de lavande. Consultez le vétérinaire si vous ne pouvez vider l’abcès.

3. Continuez les cataplasmes d’argile pour favoriser la cicatrisation jusqu’à complète guérison.


Alimentation du chat d’appartement

– les souris, s’il en trouve : il faut le laisser chasser ;
– les poissons et viandes ;
– des petits morceaux de fromage ;
– du lait qu’il affectionne lorsqu’il est petit ;
– du riz (pour l’apport des glucides), légumes ;
– on ajoutera à son alimentation croquettes et autres plats préparés, de la levure alimentaire, excellent complément de vitamines du groupe B, qu’il affectionne tout particulièrement ;
– on se souviendra qu’en ne le nourrissant que de boîtes, on ne lui donne pas une alimentation de santé : si on donnait à un être humain uniquement des boîtes de conserve, il se lasserait et dépérirait, il en est de même pour le chat, même civilisé.

Empoisonnements

Le chat peut avoir mangé une souris qui, elle, a mangé de la mort aux rats (en général le chat de campagne sait encore faire la différence, le chat d’appartement, à l’instinct émoussé, n’est plus aussi averti !).

Appelez le vétérinaire, et donnez au chat un vomitif le plus rapidement possible.
– donnez 1 goutte d’huile essentielle de menthe ou une cuillerée à café d’hydrosol de menthe;
– administrez un lavement anal avec une petite poire à lavement d’oreille par exemple ;
– faites-lui prendre immédiatement 1 cuillerée à soupe de la solution suivante : 20 g de chlorure de magnésium (ou de sel de Nigari) dans 1 litre d’eau, puis une deuxième cuillerée une heure après, suivie d’une infusion de boldo ou d’une cuillerée à café d’huile de ricin qui peuvent être très utiles pour le faire vomir et éliminer ;
– le vétérinaire administrera un contrepoison spécifique.

Fractures

Le vétérinaire plâtre, met une attelle ou une broche pour quelques semaines. Dès que le plâtre est enlevé, on peut accélérer la reconstitution du membre cassé avec des cataplasmes d’argile (voir préparation page XX).
Pendant cette période, on ajoute à l’alimentation du chat une 1/2 cuillerée à café par jour d’huile de germes de blé (vitamines E naturelles) et 1 cuillerée à soupe par jour de levure alimentaire (vitamines B).
La solidification du membre cassé sera grandement accélérée avec l’argile, tout comme elle l’est pour l’être humain avec ces mêmes cataplasmes.

Odeurs de chat

Le moyen idéal d’éliminer les odeurs de chat est d’utiliser un diffuseur d’arômes avec des huiles essentielles assainissantes à odeur forte et fraîche. De toutes les compositions aromatiques essayées, la suivante – appelée Fresh’misterioso – satisfait le plus grand nombre d’utilisateurs et ne déplaît pas aux chats, voire leur plaît !

Pour éliminer les odeurs de pipi de chat :

Fresh’misterioso : 30 ml d’HE lavandin, 15 ml d’HE térébenthine ou pin sylvestre,10 ml d’HE citron, 5 ml d’HE menthe douce ou poivrée .
À utiliser nature dans le diffuseur.

On peut également fabriquer la composition suivante : 50 ml d’HE pin noir ou sylvestre, 10 ml d’HE menthe douce ou poivrée ou encore utiliser lavande et menthe ou térébenthine, pin et menthe.

L’huile essentielle de verveine exotique repousse les chats ; toutes les huiles essentielles douces (orange, mandarine, citron, bois de rose, géranium…) ne font pas bon ménage avec les odeurs de chat.

Puces

La puce est un des ennemis du chat comme elle l’est pour le chien. Seulement, le chat n’apprécie pas du tout les huiles essentielles, et sa peau particulièrement sensible ne les supporte pas. Une bonne formule est de recouvrir sa litière de feuilles de menthe ou de grains de lavande que les puces fuient. Par ailleurs, l’utilisation de la composition Fresh’misterioso en diffusion dans l’atmosphère assure l’aseptisation du lieu.

Fresh’misterioso : 30 ml d’HE lavandin, 15 ml d’HE térébenthine ou pin sylvestre,10 ml d’HE citron, 5 ml d’HE menthe douce ou poivrée .
À utiliser nature dans le diffuseur.

Toux, emphysème

En général, la toux survient chez le chat surnourri ou mal nourri. D’instinct, le chat ne mange plus et cherche uniquement à boire. Le traitement est relativement simple :
– on le mettra 1 à 2 jours à la diète à l’eau ;
– on lui administrera un vermifuge ;
– on fera fonctionner un diffuseur d’arômes avec des huiles essentielles respiratoires dans la pièce où il vit.

Composition d’huiles essentielles respiratoires pour diffuseur : 20 ml d’HE eucalyptus globulus, 10 ml d’HE pin sylvestre, 5 ml d’HE tea tree, 2 ml d’HE thym doux. À utiliser nature dans le diffuseur d’arômes.

Vous pouvez également choisir l’huile essentielle d’eucalyptus nature, la meilleure des huiles essentielles respiratoires.

On ne frictionne jamais un chat avec des huiles essentielles ! Il peut seulement les respirer ou encore les absorber, sauf sur les plaies bénignes ou profondes.

 

LE CHIEN

Ami fidèle de l’homme, compagnon de voyages, de berger, complice des solitudes ou tout simplement compagnon joyeux, le chien court, chasse, fouine, s’amuse : sa réelle liberté est dans la nature.
Le chien super civilisé, qui vit en appartement, sera plus sujet aux maladies en général, sa résistance étant moindre

Abattement

Repos, calme et diète pendant 24 à 48 heures avec eau à volonté. D’instinct, il cherchera à se purger avec quelques herbes s’il est à la campagne. Lors de la reprise de l’alimentation, coupez la portion journalière en 2 ou 3 prises. Ajoutez dans l’eau de boisson 1 à 3 gouttes d’huile essentielle d’orange ou de carvi pendant 48 heures et selon le poids de l’animal ; puis 1 à 3 gouttes d’huile essentielle de romarin pendant une semaine.
Suite à un exercice physique intense, notre ami chien est épuisé : c’est normal, le chien récupère rapidement ! Mais il ne faut pas confondre cette fatigue physique avec l’abattement.

Abcès

1. Il est bon de faire mûrir l’abcès, à l’aide d’un cataplasme de feuilles de chou dont on a écrasé les grosses côtes, ou d’un cataplasme d’argile (voir chapitre « les grands soins ») jusqu’à ouverture de l’abcès.

2. Nettoyez et videz l’abcès. S’il y a un corps étranger, il sera extirpé et sortira aisément avec un cataplasme d’argile. Ajoutez quelques gouttes d’huile essentielle de lavande sur les compresses de nettoyage ou un spray aseptisant aromatique.

3. Continuez à alterner les cataplasmes d’argile et les compresses à l’huile essentielle de lavande mélangée à l’huile de millepertuis jusqu’à cicatrisation complète ou utilisez la compo clé b

Compo clé b : 30 ml d’huile de millepertuis, 30 ml d’huile d’olive, 30 ml d’huile de tournesol, 15 ml d’HE de lavande ou lavandin, 5 ml d’HE de géranium bourbon, 5 ml HE de romarin, 15 ml d’HE d’eucalyptus globulus.
Usage externe : appliquez délicatement sur la plaie 1 à 2 fois par jour jusqu’à cicatrisation complète.

Aggravée, corps étranger, épines, brulures, engelures…

L’animal peut difficilement poser la patte, soit à cause d’une longue marche sur graviers ou cailloux ––, ou à cause d’une épine, d’une écharde entre les doigts, ou encore d’un épillet. Ce traumatisme s’appelle. « aggravée ».

Dans les deux cas, le cataplasme d’argile jusqu’à amélioration et élimination du corps étranger est le bienvenu. Alternez le cataplasme (voir « les grands soins »page xx) avec une composition faite d’huile de millepertuis et d’HE essentielle de lavande à part égales.

Épine sous la patte : appliquez immédiatement un cataplasme d’argile. Il fera sortir rapidement l’épine. Puis utilisez la compo clé b.
En cas de gelure, ou engelure des coussinets : huile essentielle de citron en alternance avec cataplasme d’argile.
En cas de brûlures : alternez huile essentielle de lavande ou compo clé b avec cataplasme d’argile.

Usage externe : appliquez délicatement sur la plaie 1 à 2 fois par jour jusqu’à cicatrisation complète.

Compo clé b : 30 ml d’huile de millepertuis, 30 ml d’huile d’olive, 30 ml d’huile de tournesol, 15 ml d’HE de lavande ou lavandin, 5 ml d’HE de géranium bourbon, 5 ml HE de romarin, 15 ml d’HE d’eucalyptus globulus.

Dépression, tristesse pathologique

Beaucoup de chiens « chéris » manifestent dépression ou déprime, angoisses ou anxiétés, on les dit « tristes » : leur remède, de l’amour et de l’attention et la composition détente en friction externe.

Usage externe : versez une cuillerée à soupe de la composition suivante dans la main et appliquez sur le poitrail et le ventre au moins 2 fois par jour.

Friction détente : 10 ml d’HE lavandin, 10 ml d’HE marjolaine, 5 ml d’HE basilic, 10 ml d’HE petit-grain, 5 ml d’HE néroli, 1 goutte d’HE rose. À mélanger dans 50 ml d’huiles de sésame et de fleurs de millepertuis à parts égales.

Ou encore le mélange suivant en traitement interne : 1 goutte d’huile essentielle de basilic et 1 goutte de marjolaine dans une 1/2 cuillerée à café d’huile de millepertuis.
On donne 5 gouttes du mélange pour les petits chiens, 10 gouttes pour les moyens et 15 gouttes pour les gros chiens 2 fois par jour.

Pelades, maladies de poils et de peau

Le remède souverain est toujours le chlorure de magnésium ou sel de Nigari : 20 g par litre d’eau. Donnez un 1/2 verre 2 fois par jour.

Le second remède consiste à ajouter de la levure alimentaire dans les pâtées, ce qui devrait devenir une pratique habituelle.

Un troisième remède possible consiste à appliquer 2 fois par jour les compositions suivantes :

1- Eaux aromatiques de cèdre thym et lavande (pour nettoyer en spray ou en compresse).
2- Composition bye grat et compo clé b en alternance.

Composition bye grat : 5 ml d’HE carvi, 5 ml d’HE thym 5 ml d’HE orange 5 ml d’HE lavandin, 5 ml d’HE cypres, 3 ml d’HE sauge officinale 3 ml d’HE bergamote,3 ml d’HE coriandre , 3 ml d’HE eucalyptus , 3 ml d’HE géranium,3 ml d’HE marjolaine,3 ml d’HE sapin blanc, 3 ml d’HE sauge lavandulifolia, 2 ml d’HE thuya, 2ml d’HE patchouli, 2 ml d’HE myrte,1 goutte d’HE rose. dans 50 ml d’un mélange à parts égales d’huiles de sésame, d’olive, de noyau d’abricot et de fleurs de millepertuis.
Usage externe : appliquez généreusement sur les endroits à traiter 2 à 5 fois par jour.

Compo clé b : 30 ml d’huile de millepertuis, 30 ml d’huile d’olive, 30 ml d’huile de tournesol, 15 ml d’HE de lavande ou lavandin, 5 ml d’HE de géranium bourbon, 5 ml HE de romarin, 15 ml d’HE d’eucalyptus globulus.
Usage externe : appliquez délicatement sur la plaie 1 à 2 fois par jour jusqu’à cicatrisation complète.

Appliquez régulièrement ces compositions jusqu’à amélioration totale. Ce traitement fonctionne également en cas de perte de poils, d’eczéma, et pour la plupart des dermatoses. Dans le cas d’eczéma, rappelons qu’il faut impérativement éliminer les sucreries, ces douceurs que l’on a pris la mauvaise habitude de donner au chien comme gâteries et qui lui sont un poison !

Pour avoir un beau poil

Le chien a besoin de compléments vitaminiques du groupe B et il les trouve dans les levures alimentaires qui sont ajoutées régulièrement dans sa pâtée.

Les frictions du poil à l’huile essentielle de térébenthine (de bonne qualité, pas celle que l’on utilise pour les peintures ou les nettoyages) améliorent la brillance du poil, en l’assainissant.

Ou encore mieux la composition beau poil :

Usage externe : appliquez chaque matin une cuillerée à soupe directement sur le poil.
C’est le produit de beauté du poil de nos amis à quatre pattes !

Composition beau poil : 30 ml d’HE eucalyptus, 15 ml d’HE tea tree, 15 ml d’HE romarin, 15 ml d’HE pin5 ml d’HE géranium. Dans 40 ml d’huile de sésame.

Pour éviter l’odeur fétide de l’haleine

Les huiles essentielles de carvi, de cumin et de coriandre ou la friction digestive seront ajoutées chaque jour à raison de 2 à 4 gouttes du mélange dans la nourriture ou posez-les d’abord sur votre doigt et appliquez-les ensuite sur la langue du chien.

Friction digestive
Usage externe : 1 cuillerée à soupe à appliquer sur le poitrail et le ventre du chien.

Composition : 10 ml HE muscade, 8 ml HE carvi, 8 ml HE lavandin, 8 ml HE marjolaine, 8 ml HE basilic, 4 ml HE coriandre, 4 ml HE romarin, 2 ml HE cumin, 1 goutte HE rose. Dans 50 ml d’huiles de sésame et de fleurs de millepertuis.

L’huile essentielle de menthe peut être également utilisée à raison de 1 goutte 1 à 3 fois par jour : dans ce cas, posez la goutte sur la langue de votre chien, certains l’apprécient !

Par ailleurs, il est conseillé de faire régulièrement détartrer les dents de votre chien chez le vétérinaire.
Un chien nourri sainement a bonne haleine !

Puces

Un des ennemis numéro un du chien est la puce. Insidieuse, elle se cache dans le poil, mais aussi dans les tapis, les sols et les vieux parquets.

Voici quelques formules aromatiques :
Formule n°1 : 30 ml d’HE térébenthine, 20 ml d’HE menthe douce ou poivrée, 50 mld’huile d’olive ou alcool à 90°.

Formule n°2 : 50 ml d’HE menthe douce ou poivrée, 50 ml d’alcool à 90° (en spray)

Formule n°3 : Litière de feuilles de menthe (les puces fuient la menthe).

Formule n°4 : HE lemongrass (surtout en pays tropicaux) : en spray

La puce peut entraîner une « pulicose », sorte d’eczéma, avec chute de poils et prurit parfois infecté. Il est nécessaire de prévenir plutôt que de guérir.

Par ailleurs, l’utilisation de la composition Provence’vivo .À utiliser nature dans le diffuseur d’arômes.

Rhumatismes, ankylose de l’arrière train

Avec l’âge, tout comme les humains, beaucoup de chiens souffrent de rhumatismes et autres paralysies.
L’ensemble des rhumatismes et arthroses est bien souvent le résultat d’une suralimentation, d’un manque d’exercices et/ou d’erreurs de sélection génétique. Il est nécessaire d’intervenir rapidement avant l’ankylose, voire la paralysie partielle ou totale du chien, principalement du train arrière dans un premier temps.
La deuxième cause possible de rhumatismes peut être une restriction vertébrale, que l’ostéopathe résout aisément.

Que faire ?
– diminuez la nourriture quotidienne habituelle s’il y a surpoids ;
– ajoutez des légumes crus et cuits : purée de pulpes de carottes, ou carottes râpées ou jus de carotte mélangés à de la levure alimentaire pendant environ une semaine ;
– donnez bien sûr de l’eau en quantité suffisante, le chien aura tendance à boire beaucoup plus. Ajoutez de l’eau aromatique de genièvre ou de sureau à son eau de boisson (5 cuillerées à soupe dans 1 litre d’eau).

En aromathérapie, on ajoute dans la pâtée journalière 1 goutte d’huile essentielle de genièvre et 1 goutte d’huile essentielle de gaulthérie par 10 kilos de poids.

En traitement local, on a recours à une friction matin et soir avec une des compositions suivantes :

- Composition d’huiles essentielles pour frictions anti-rhumatismales :
Faites un mélange avec : 10 ml de chacune des HE pin, 10 ml d’HE thym, 10 ml d’HE romarin, 10 ml d’HE gaulthérie, 10 ml d’HE genièvre à mélanger dans 60 ml d’huile de millepertuis.

- Friction souplesse : 8 ml d’HE gaulthérie, 8 ml d’HE genévrier, 8 ml HE pin, 8 ml HE romarin, 8 ml HE lavandin, 8 ml HE cyprès, 8 ml HE marjolaine, 8 ml HE santal, 1 goutte HE rose à mélanger dans 50 ml d’huiles de sésame et de fleurs de millepertuis.

Usage externe : 1 cuillerée à soupe 2 fois par jour sur les articulations, le dos, l’arrière-train et sur le ventre.
Cure de 3 semaines minimum, à renouveler jusqu’à l’amélioration souhaitée.

Nota bene
En cas de douleurs vives sur une articulation, un cataplasme d’argile sera toujours le bienvenu (voir mode d’emploi dans « Les grands soins ») suivi d’une friction souplesse.
Pensez à consulter le vétérinaire et surtout l’ostéopathe !

Tiques et petits « plombs »

Chacun sait comment les extirper entièrement, corps et tête. Pensez à les brûler, sinon chats et chiens les récupèrent facilement. Veillez également à nettoyer litières, coussins, chenils ou maison – eh oui ! elles peuvent aussi, plus rarement, se promener sur les murs !

Composition aromatique anti-tique pour 100 ml : 25 ml de chacune des HE d’HE teatree, 250 ml d’HE pin noir ou térébenthine, 250 ml d’HE lavande ou lavandin, avec 250 ml d’huile de millepertuis ou d’olive

Appliquez sur la tique : elle tombera dans les quelques minutes qui suivent.
En prévention, surtout en été, frictionnez le ventre, l’aine, le cou et derrière les oreilles avant chaque promenade.

Et la composition beau poil est un excellent préventif !
Composition beau poil : 30 ml d’HE eucalyptus, 15 ml d’HE tea tree, 15 ml d’HE romarin, 15 ml HE pin, 5 ml d’HE géranium dans 40 ml d’huile de sésame.


Les bûcherons dans les forêts suisses utilisent le tea tree avant chaque promenade ou du spray qu’ils se vaporisent sur le corps et les vêtements pour éviter les tiques

 

LES OISEAUX

Canaris, perruches, mainates…

Souffrant d’un manque de liberté, l’oiseau en cage est fragile.
À sa nourriture habituelle et aux soins qu’on lui apporte, on peut adjoindre un traitement d’huiles essentielles en diffusion dans les cas suivants :

Problèmes respiratoires

La fonction principale de l’oiseau est la respiration : il pourrait être qualifié de « poumon volant ».
En cas de problèmes respiratoires, on utilise un diffuseur d’arômes électrique, plusieurs fois par jour, à proximité de la cage, par période de cinq minutes.

Composition d’huiles essentielles respiratoires pour diffuseur : 10 ml d’HE eucalyptus, 5 ml d’HE pin sylvestre, 2 ml d’HE tea tree, 3 ml d’HE niaouli ou cajeput.

Stress, anxiété, tristesse, procrastination

Les huiles essentielles prévues à cet effet s’utiliseront en diffusion ou en traitement interne, à savoir :

Usage interne : 1 goutte d’huile essentielle de néroli pour les mainates, 1/2 goutte pour perruches et canaris, 2 fois par jour, pendant 3 à 7 jours sur 10 grains de sa dose journalière.

En diffusion : 5 minutes près de la cage 4 à 5 fois par jour : 10 ml d’HE lavande, 4 ml d’HE marjolaine, 1 ml d’HE néroli.